Qui suis-je?

Ce qui me caractérise :
un regard humain et juste sur l'entreprise

Je me présente

Photographe professionnel depuis plus de vingt ans, j’exerce mon activité principalement à Paris.

J’ai fait du portrait de personnalités et du monde de l’entreprise, mes sujets de prédilection.

J’aborde chaque projet avec un regard neuf pour proposer un style toujours singulier, raconter une nouvelle histoire et apposer une signature photographique en adéquation avec l’image de votre entreprise.

Mon Parcours

Mes nombreuses collaborations avec Le Monde, Grazzia, Psychologie Magazine ou Challenges ainsi que mon expérience au Studio Harcourt, m’ont apporté une solide expertise métier mais aussi une grande capacité à mettre à l’aise mes interlocuteurs.

Après quelques années à Bordeaux et aux États-Unis, j’exerce aujourd’hui mon activité à Paris et j’interviens sur des reportages photos en France comme à l’étranger.

Lors de mes multiples voyages, je rapportais tant d’images que j’ai voulu les proposer en séries limitées à des collectionneurs.
Elles font l’objet de ventes fine art disponibles en ligne

Portraitiste depuis toujours, je partage aujourd’hui mon activité autour de deux activités : la photographie professionnelle (personnalités, dirigeants, entreprise) et des projet artistiques souvent repris dans la presse, comme mes photos sur Les objets du bataclan publié de le Monde :

Les objets du Bataclan

Au lendemain du 13 novembre 2015, de retour en France, j'ai été frappé par les témoignages laissés devant le Bataclan, objets déposés, dessins, petits mots griffonnés érodés par la pluie, bouteilles de vin, fleurs, photos de disparus.

Je décide, à l’aide du photographe d’objets d’art Pierre-Yves Duval, de les mettre en lumière pour «  stopper leur inéluctable détérioration  ». « Pris à part, chaque objet acquiert un statut unique d’œuvre d’art et perpétue les histoires personnelles. Par ces photos, j’exprime ma volonté de maintenir cette émotion, de l’inscrire pour les générations futures .

Au premier anniversaire des attentats j'ai collé ses images sur les murs de Paris.

Ou mon projet sur Les jeunes qui ont eu 20 ans, 100 ans après le 11 Novembre 1918 qui à fait l’objet d’un portfolio du Monde

ils ont 20 ans le 11 novembre 100 après l'armistice

Être né un 11 novembre est symbolique. Avoir 20 ans le jour de l’Armistice aussi

Jérémy, Eléonore, Jade, Guillaume… Ils ont tous un point commun. Le 11 novembre 2018, ils on eu 20 ans. Je leur ai demandé quelles étaient leurs aspirations, et leurs espoirs pour l’avenir, eux qui sont à un tournant de leurs vies, que chacun a exprimé sous la forme d’une lettre.

De manière systématique, je les ai photographiés à l’argentique et à la chambre grand format, comme un clin d’œil aux techniques photographiques qui existaient au début du XXe siècle.

« J’ai imaginé la situation suivante : le 11 novembre 1918, un poilu au fond de sa tranchée a vingt ans ce jour-là, il écrit à ses parents, à sa fiancée », explique le photographe. « Il vient d’apprendre que la guerre est finie. Son jour de naissance est, dorénavant, lié à l’histoire, à une renaissance. Quel sera son futur ? »

Ce qui me caractérise

Un regard humain et juste sur l’entreprise

Faire du monde de l’entreprise mon terrain d’expression est un choix. Je comprends ses codes, connais ses enjeux et prends plaisir à révéler avec style et authenticité les visages qui font la personnalité de votre société.

Une passion pour le portrait

Un portrait c’est d’abord une rencontre. Et aussi éphémère soit-elle, j’aime comprendre la personnalité de mon sujet pour mieux la mettre en lumière avec l’expression la plus naturelle possible.

Besoin d'échanger ?
Je suis là